La culture dans tous ses (é)États. Stratégies de communication. Logiques artistiques et logiques économiques

Journée d'étude

Organisée par l’UFR EILA et le Laboratoire ICT

Françoise Richer-Rossi

Présentation
André Malraux, par un décret de 1959, décide que l’État doit rendre la culture accessible à tous. La même année, le ministère des Affaires culturelles est créé. De la culture de l’État à l’état de la culture, cette journée d’étude propose une réflexion sur les stratégies mises en œuvre pour faciliter l’accès d’une société à son patrimoine culturel, cet ensemble d’éléments matériels et immatériels caractéristiques d’une culture polymorphe : arts, édition, médias, numérique…
Elle s’interroge sur la part de la légitimité artistique et de la légitimité économique dans la création et la promotion de la culture.
De quels moyens économiques, politiques et humains, dotés d’objectifs à moyen et court terme disposent les créateurs et promoteurs des produits culturels d’un pays ? Quelles stratégies de communication sont alors nécessaires pour valoriser les biens culturels et développer des relations interpersonnelles et interculturelles ?
Interviendront notamment Carlos Amézaga, Ministre de l'Ambassade du Pérou en France, ainsi que Juan José Cabello Arce, Coordinateur académique du Centre Culturel de l'Université pontificale catholique du Pérou (Lima), l'historien chypriote, spécialiste de Byzance et de géopolitique de la Méditerranée, Charalambos Petinos, ainsi que Frederick Hadley, Régisseur d’œuvres au Département des Sculptures du musée du Louvre, témoin de l'ouverture du Louvre Abu Dhabi en novembre dernier.
Fichier attachéTaille
PDF icon Affiche JE941.82 Ko
Axe 1 : Territoires, mobilités et pouvoirs
Axe 2 : Genre et diversités
Axe 3 : Savoirs, circulations et représentations
Lieux: 
Jeudi 8 Février 2018 AMPHI BUFFON - 15 rue Hélène Brion Paris 13e
Date: 
8. février 2018