Manifestations

vendredi, 25 janvier, 2019
Axe 3 : Savoirs, circulations et représentations
Journée d'études internationale

Organisation pour ICT

Fabien Simon

Présentation
Cette journée d’études internationale vise à décentrer le regard sur l’imprimerie en se concentrant
sur les circulations typographiques autour des langues « orientales », entre Orient(s) et Occident.
Trois grandes thématiques pourront guider les échanges et les discussions collectives.
La première porte sur les mobilités techniques. Elles touchent au matériel utilisé pour imprimer,
notamment, sur le temps long parfois, aux jeux de caractères, partie la plus coûteuse du
processus technique et la plus exigeante en terme d’expertise, d’autant plus pour les langues
orientales : comment figurer la diversité des caractères du chinois ? Comment noter, et associer
aux caractères, certains accents et points ? Comment effectuer les ligatures de l’arabe ou du
persan ? Comment adapter la ponctuation des diverses langues ? etc. Comment réaliser en
fait, en fonction des points de vue et des techniques, une « bonne » écriture orientale, rencontre
entre culture de l’imprimé et culture calligraphique : quelles étapes et quelle transmission entre
le dessin et sa réalisation technique ? Les coûts de l’élaboration des caractères entraînent ainsi
des formes de thésaurisation. Il s’agira alors de se pencher, lors de la journée, d’une part, sur les
centres d’accumulation typographique ; d’autre part, sur les itinéraires précis de la circulation
des caractères ou des poinçons.
Outre le matériel typographique, ce sont les acteurs susceptibles de le mettre en branle qui
circulent aussi ; deuxième thématique majeure au centre de notre rencontre. Nous y aborderons
les ateliers typographiques et les projets éditoriaux qu’ils lancent comme de véritables
entreprises collectives et collaboratives impliquant une grande variété d’acteurs aux identités
diverses et fluides. Au-delà de responsables de presses orientales célèbres comme İbrāhīm
Müteferrika, introducteur de l’imprimerie en turc ottoman à Istanbul en 1728, nous tenterons
d’identifier et de cerner un certain nombre d’autres intervenants plus périphériques et au rôle
pourtant majeur. Ces go-betweens de la typographie peuvent revêtir de multiples identités :
certains sont des agents coloniaux au service d’un Empire, d’autres sont envoyés, en sens
inverse, de l’Orient vers Europe, dans le cadre de « voyages typographiques »…
Identifier ces acteurs « intermédiaires » est d’autant plus important que cela permettra
de penser à nouveaux frais le rôle des imprimeries, en particulier dans la construction de
l’« orientalisme », sur le temps long. Il s’agit là de la troisième grande thématique, englobante,
de la journée, celle permettant d’envisager les ateliers typographiques comme de véritables
lieux de savoir (C. Jacob). Nous tenterons alors d’affiner la géographie de ces imprimeries
« orientales » en insistant sur l’importance et les effets des localisations et des circulations. À
quels niveaux précisément pouvaient intervenir l’expertise des « Orientaux » dans les ateliers
européens ou, symétriquement, celle des « Occidentaux » en Orient ? L’observatoire constitué
par les imprimeries permet de rentrer dans la matérialité des écrits orientalistes, afin d’en
reconstituer les processus de fabrication, d’envisager la manipulation, au sens propre, des
langues par l’intermédiaire de leurs caractères, en rendant toute leur place aux « techniciens »
dans l’élaboration des savoirs linguistiques.
La journée « circulations typographiques » a donc pour ambition de rassembler des spécialistes
de périodes et d’espaces différents – Europe, Proche ou Extrême-Orient – pour confronter les
points de vue et lancer des pistes permettant d’offrir, à partir de cas précis dont la localité sera
mise en perspective, un observatoire global de ces mobilités de divers ordres.
Lieux:
Bâtiment Olympe de Gouges | Salle 830 Place Paul Ricoeur | Paris 13e
jeudi, 17 janvier, 2019 - samedi, 19 janvier, 2019
Lieux:
- Jeudi 17 janvier 2019 Donnerstag, 17. Januar 2019 Goethe Institut Lyon 8 rue François Dauphin, 69002 Lyon - Vendredi 18 janvier 2019 Freitag, 18. Januar 2019 École normale supérieure de Lyon bâtiment Buisson (IFE), 19 allée de Fontenay, 69007 Lyon salle/Raum D 8007 - Samedi 19 janvier 2019 matin Samstag, 19. Januar 2019 Université Lumière Lyon 2, Maison internationale des langues et des cultures (MILC) 35 rue Raulin, 69007 Lyon salle/Raum 410
jeudi, 13 septembre, 2018 - vendredi, 14 septembre, 2018
Axe 1 : Territoires, mobilités et pouvoirs, Axe 2 : Genre et diversités
Colloque

Oranisation ICT
Didier Lett (Paris-Diderot)
Judicaël Petrowiste (Paris Diderot-ICT/CNRS-LaMOP)
François Rivière (Paris Diderot-ICT)
 
Présentation
Après avoir interrogé les multiples formes de réglementation des métiers lors d’une première rencontre, l’enquête se prolonge en mettant l’accent sur les acteurs impliqués dans l’élaboration des normes professionnelles. Le rôle des gens de métiers encadrés par les normes est au cœur de l’approche. Il sera confronté aux spécificités de l’action des autorités et juridictions dans le domaine professionnel et à la place accordée à d’autres acteurs concernés par ces régulations. On envisagera la manière dont la réglementation fixe la répartition des rôles et les moyens mis à disposition pour les assumer. 
Lieux:
UPEM • CITÉ DESCARTES BIBLIOTHÈQUE GEORGES PEREC • AUDITORIUM RUE DES FRÈRES LUMIÈRE 77420 CHAMPS-SUR-MARNE
vendredi, 15 juin, 2018
Axe 3 : Savoirs, circulations et représentations
Journée d'études

Oranisation ICT
Charlotte de Castelnau-L'Estoile

Présentation
Le Groupe d'histoire des missions d'évangélisation modernes s'engage dans le projet d'une histoire transconfessionnelle des missions d’évangélisation. Ce chantier novateur s’est longtemps heurté à des obstacles de taille :
- géographiques, car les missions d’évangélisation concernent massivement l’Amérique et l’Asie à l’époque moderne, et l’Afrique et l’Océanie à partir du XIXe siècle. Une telle histoire mobilise des champs de compétences très différents, en particulier du point de vue de l'articulation, qui a toujours été essentielle pour ce Groupe, entre une approche européenne du phénomène et une approche par les terrains, mobilisant des savoirs historiographiques et ethnographiques attachés à chacun de ses territoires;
- confessionnels, car les missions modernes sont dominées par l’Église catholique et les missions contemporaines par les Églises protestantes, sans exclusive des premières évidemment, mais chacune de ses périodes implique aussi une culture religieuse (institutionnelle et théologique) très différente ;
- linguistiques, car les missions modernes sont dominées par les historiographies espagnole, française et italienne, et les missions contemporaines par les historiographies allemande et néerlandaise.
Malgré ces difficultés, ce chantier s’impose, d’une part parce qu’un grand nombre de territoires juxtapose, voire conjugue et articule dans le détail ces différentes dynamiques, et d’autre part parce qu’une histoire comparative a progressivement fait apercevoir l’ampleur de ses possibilités, pour répondre à des questionnements largement transversaux : sur les techniques de l’évangélisation, sur le rapport aux cultures locales, sur les politiques linguistiques, sur le rapport aux métropoles (États et Églises), etc.
Programme
9h30 – Accueil
10h Pierre Antoine Fabre, « Les jésuites et les Réformes »
10h30 Charlotte de Castelnau-L’Estoile (Université Paris Diderot), Aliocha Maldavsky (Université Paris Nanterre, Mondes américains), « Religion et sociétés nouvelles américaines»
11h pause
11h15 Margherita Trento (Université de Chicago), « Missionnaires catholiques et luthériens en Inde du Sud au début du XVIIIe siècle : langue tamoul, orthodoxie chrétienne et 'droit d’évangélisation' »
11h45-12h30 Discussion
12h30-14h Déjeuner
14h Roberto Di Stefano (Universidad nacional de La Pampa-Conicet), « Clergés, parlementaires et hommes d’affaires : conceptions et financement des missions dans l'Argentine du XIXe siècle »
14h30 Tangi Villerbu (Université de La Rochelle-CRHIA), « Établir un ordre catholique en milieu protestant : Mgr Flaget au-delà des Appalaches, années 1810-1820 »
15h Elise Capredon (Mondes américains), « Les campagnes d’évangélisation perpétuellement inachevées des missions transculturelles en Amazonie : une analyse du paradoxe missionnaire à partir d’un cas contemporain (XXe-XXIe siècle
15h30-16h30 Discussion
Lieux:
au Centre d'études en sciences sociales du religieux (Césor) 10, rue Monsieur le Prince 75006
mercredi, 16 mai, 2018
Axe 1 : Territoires, mobilités et pouvoirs, Axe 3 : Savoirs, circulations et représentations
Colloque

Organisation pour ICT

Sophie Coeuré

Présentation
La journée d’étude est organisée sous l’égide de l’Action structurante
« La Fabrique du politique : utopies, émancipations, radicalisations. Une approche interdisciplinaire du politique »

9h00 ACCUEIL DES PARTICIPANTS
9h15 OUVERTURE DE LA JOURNÉE
Sophie Coeuré Université Paris Diderot

SESSION 1 | COMMENT COMPRENDRE L’EXPÉRIENCE COMMUNISTE ?
ENJEUX DE DÉFINITION
Présidence : Sophie Coeuré Université Paris Diderot
9h30 Sina Badiei Université Toulouse - Jean Jaurès Un communisme à trois visages : que peut-on apprendre des critiques de Popper et de Hayek adressées au communisme ?
9h50 Arthur Guezengar Université Grenoble Alpes Le mythe de la rupture totalitaire
10h10 Gérard Abensour Professeur de langue et littérature russe, ancien attaché culturel à Moscou
Un spectre hante le monde, le spectre du populisme
10h30 DISCUSSION
11h00 PAUSE
SESSION 2 | LE COMMUNISME À TRAVERS LE MONDE NON-OCCIDENTAL :
HÉRITAGE IDÉOLOGIQUE ET ADAPTATIONS LOCALES
Présidence : Monique Selim Université Paris Diderot / INALCO / IRD
11h30 Xiaohong Xiao-Planes INALCO Penser les complexités sociales sous le régime du Parti communiste chinois
11h50 Jose Egas EHESS Sécularisme, hiérarchie et libéralisme dans la dernière démocratie communiste, le Kerala
12h10 N’Tchabétien Oumar Silué Université Alassane Ouattara de Bouaké L’ivoirité dans tous ses états : l’idéologie
communiste dans le chaudron ivoirien
12h30 DISCUSSION
13h00 DÉJEUNER
SESSION 3 | LE COMMUNISME EN EUROPE :
EXPÉRIENCES ET INTERPRÉTATIONS
Présidence : Aurore Mréjen Université Paris Diderot
14h30 Marion Labeÿ Université Paris Diderot et Università di Roma 2 Tor Vergata La revue La Révolution prolétarienne : une réflexion sur
le totalitarisme soviétique à contre-courant (1925-1939)
14h50 Eva Raynal Université d’Aix-Marseille Communisme et littérature : l’expérience des camps de concentration nazis
15h10 Marina Anca écrivaine Un témoignage sur le régime de Ceaușescu. La dictature roumaine vue par une adolescente libre
15h30 DISCUSSION
16h00 PAUSE
SESSION 4 | LA PHILOSOPHIE FACE AU DÉFI COMMUNISTE
Présidence : Martine Leibovici Université Paris Diderot
16h30 Elena Smirnova Université Paris Diderot Situer Althusser. Entre communisme de conviction et « problème de l’homme »
16h50 Thi Tu Huy Nguyen Université Paris Diderot La dictature du prolétariat : théorie et pratique
17h10 DISCUSSION
17h30 CONCLUSIONS | Comité d’organisation
18h00 FIN DE LA JOURNÉE
COMITÉ SCIENTIFIQUE
Sophie Coeuré Université Paris Diderot, ICT
Marie Cuillerai Université Paris Diderot, LCSP
Martine Leibovici Université Paris Diderot, LCSP
Aurore Mréjen Université Paris Diderot, LCSP
Benoît de Treglode École militaire, IRSEM
COMITÉ D’ORGANISATION
Sandra Dominique Université Paris Diderot, ED 382, ICT
Thi Tu Huy Nguyen Université Paris Diderot, ED 382, LCSP
Nataliya Yatsenko Université Paris Diderot, ED 382, ICT
La journée d’étude est organisée sous l’égide de l’Action structurante
« La Fabrique du politique : utopies, émancipations,
radicalisations. Une approche interdisciplinaire du politique »
Conception / impression > imprimerie Paris Diderot | mai 2018 | 01 57 27 63 06 | imp7@univ-paris-diderot.fr
Lieux:
UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT Bât. Olympe de Gouges | SALLE 147 Place Paul Ricoeur | Paris 13e
vendredi, 6 avril, 2018
Axe 2 : Genre et diversités
Journée d'étude
Organisation pour ICT

Florence Binard, doctorantes : Lobna Chebbah et Nargés Bardi
Présentation
Le GRER, Groupe de Recherche sur l’Eugénisme et le Racisme (laboratoire ICT, UFR EILA, université Paris-Diderot, Sorbonne Paris Cité) en association avec la SAGEF,  la Société française d’études Anglophones sur les femmes, le sexe et le genre, organise une journée d’étude sur les représentations croisées de genre, de classe, de « race » concernant les minorités ethniques dans la presse britannique depuis la seconde moitié du XXe siècle. Cette journée s’intéressera à l’articulation entre points de vue, savoirs situés, et constructions identitaires et/ou catégorisation externes. Les organes de presse étudiés pourront provenir de la presse généraliste britannique ou de la presse en langue anglaise publiée en Grande-Bretagne par les minorités ethniques.
Lieux:
Université Paris Diderot Bâtiment Olympe De Gouge-Salle 720
lundi, 26 mars, 2018
Axe 2 : Genre et diversités, Axe 3 : Savoirs, circulations et représentations
Séminaire
Organisation pour le labo ICT

Charlotte de Castelnau-L'Estoile

 Histoire de l’esclavage et des sociétés esclavagistes organise une séance  autour de Paul Cheney, professeur à l’université de Chicago et auteur de
Cul de Sac, Patrimony, Capitalism and Slavery in French Saint Domingue, University of Chicago Press, 2017.
 
Lieux:
Bâtiment Olympe de Gouges, Salle 209 de 12h00 à 14h
lundi, 26 mars, 2018
Axe 2 : Genre et diversités, Axe 3 : Savoirs, circulations et représentations
Conférence
Organisation pour ICT

Charlotte de Castelnau
Ptésentation
Lieux:
Olympe de Gouges, de 12h00 à 14h - Salle 209
samedi, 17 mars, 2018
Axe 1 : Territoires, mobilités et pouvoirs
Séminaire de recherche
Organisation pour ICT

Indravati FELICITE
présentation

Une « histoire internationale du monde ». 

Ces rencontres organisées autour de trois séminaires visent à appréhender les relations internationales à l’époque moderne dans une approche globale, en nous centrant sur les horizons extra-européens de la diplomatie européenne. La thématique, menée depuis l’observatoire européen, ne se limitera pas à une vision de la diplomatie cantonnée aux  rapports entre Etats, mais intégrerait tout contact entre une société organisée d’un côté et de l’autre un individu, une société, un groupe considérés comme étrangers. 

Lieux:
Sorbonne, Occident moderne, Salle G 647 14h30 à 18h30
vendredi, 9 février, 2018
Axe 2 : Genre et diversités
Journée d'étude

Organisation pour ICT et UFR Eila
Florence Binard et Michel Prum

Présentation
voir programme
Lieux:
Université Paris Diderot, Bâtiment Olympes de Gouges, Salle 720 8 Place Paul Ricoeur - 75013 - Paris
jeudi, 8 février, 2018
Axe 1 : Territoires, mobilités et pouvoirs, Axe 2 : Genre et diversités, Axe 3 : Savoirs, circulations et représentations
Journée d'étude

Organisée par l’UFR EILA et le Laboratoire ICT

Françoise Richer-Rossi

Présentation
André Malraux, par un décret de 1959, décide que l’État doit rendre la culture accessible à tous. La même année, le ministère des Affaires culturelles est créé. De la culture de l’État à l’état de la culture, cette journée d’étude propose une réflexion sur les stratégies mises en œuvre pour faciliter l’accès d’une société à son patrimoine culturel, cet ensemble d’éléments matériels et immatériels caractéristiques d’une culture polymorphe : arts, édition, médias, numérique…
Elle s’interroge sur la part de la légitimité artistique et de la légitimité économique dans la création et la promotion de la culture.
De quels moyens économiques, politiques et humains, dotés d’objectifs à moyen et court terme disposent les créateurs et promoteurs des produits culturels d’un pays ? Quelles stratégies de communication sont alors nécessaires pour valoriser les biens culturels et développer des relations interpersonnelles et interculturelles ?
Interviendront notamment Carlos Amézaga, Ministre de l'Ambassade du Pérou en France, ainsi que Juan José Cabello Arce, Coordinateur académique du Centre Culturel de l'Université pontificale catholique du Pérou (Lima), l'historien chypriote, spécialiste de Byzance et de géopolitique de la Méditerranée, Charalambos Petinos, ainsi que Frederick Hadley, Régisseur d’œuvres au Département des Sculptures du musée du Louvre, témoin de l'ouverture du Louvre Abu Dhabi en novembre dernier.
Lieux:
Jeudi 8 Février 2018 AMPHI BUFFON - 15 rue Hélène Brion Paris 13e
lundi, 5 février, 2018 - mercredi, 7 février, 2018
Axe 1 : Territoires, mobilités et pouvoirs
Conférences

Organisation pour ICT

Sophie Coeuré

Présentation
voir programme
Lieux:
INHA, 2 rue Vivienne, 75002 Paris le lundi 5 Février 2018 Inalco, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris,mercredi 7 février 2018

Pages